Expo Matra au Musée des 24 Heures

Catégorie : Auto, Rendez-vous

« Matra c’était quoi ? », aurait très bien pu être le sous-titre de cette conférence. Matra, c’est d’abord un acronyme pour Mécanique Aviation et TRAction. Ce fut aussi, une société sans commune mesure en France, couvrant une large palette d’activités dans l’aéronautique, l’aérospatiale, l’automobile, le sport automobile, le transport, les télécommunications et la défense. Accompagné de témoins de l’époque nous nous attacherons à faire notre devoir de mémoire. L’exposition s’attachera à démontrer et à rappeler ce que fut l’activité de cette entreprise française, fournisseur d’armement pour l’état, qui décida de se lancer dans l’automobile en 1965 à partir d’une page blanche. Cette formidable aventure humaine et sportive fut parfaitement orchestrée par un jeune capitaine d’industrie d’alors : Jean-Luc Lagardère. Cet homme charismatique permit à son écurie, à force de volonté et de moyens, d’être championne du monde de F1 en 1969 et de remporter trois fois les 24 Heures du Mans où des équipages français n’avaient pas vaincu depuis 22 ans.
Et même si la firme au coq rouge traversa en un éclair le paysage mondial du sport automobile, elle contribua à révéler de jeunes talents français : Jean-Pierre Beltoise, Jean-Pierre Jarier, Jean-Pierre Jabouille, Jean-Pierre Jaussaud, Johnny Servoz-Gavin, Patrick Depailler, François Cévert et enfin Henri Pescarolo, bref c’est tout le panthéon des pilotes
français du « siècle dernier ».
Liste des voitures pressenties : Djet 6 - 620 BRM - 670 - 680 - MS 120 F1
La France gagne en Sarthe (mi-avril au 30 septembre 2014)


Le monde des 24 Heures au 1/43ème
Le Musée des 24 Heures - Circuit de la Sarthe s’était vu confier par l’Automobile Club de l’Ouest une impressionnante collection de miniatures rassemblant l’intégralité des voitures ayant participée aux 24 Heures du Mans de 1923 à 2004. Soit plus de 3.700 pièces. Il fallait bien un écrin à la hauteur de cette rétrospective unique au monde.
C’est désormais chose faite, puisque le Musée des 24 Heures - Circuit de la Sarthe a investi dans l’achat de 20 vitrines faites sur-mesure. Ce mobilier a été réalisé par des entreprises sarthoises (plasturgie et électricité).
A terme, elles permettront de présenter quarante années de course. La conception de ces vitrines permet une présentation modulaire, s’intégrant aux besoins spécifiques du Musée. Dix vitrines représentant douze années de course, de 1949 à 1960, sont actuellement exposées.