Le Virage d'Arnage sera doublé en 2016

Catégorie : Auto, Rendez-vous

Entre la modification de l’alignement des glissières de sécurité au virage du Tertre Rouge et la création d’un nouveau dégagement au virage Corvette, les travaux se poursuivent sur le circuit des 24 Heures.
En attendant que les motards du Superbike inaugurent, les 5 et 6 avril prochains, le nouveau revêtement de la ligne droite des stands du circuit Bugatti, les travaux se poursuivent à vitesse grand V, et ce en accord avec les fédérations sportives de tutelle. Depuis quelques jours, plusieurs engins sont entrés en action dans le virage du Tertre Rouge afin, dans un premier temps, d’arracher les rails de sécurité existants à l’extérieur du virage pour, dans un deuxième temps, mieux les replanter à un mètre de distance des robustes tilleuls. Personne n’a oublié l’accident mortel dont a été victime le Danois Allan Simonsen (34 ans) aux dernières 24 Heures du Mans dans cette courbe rapide après que son Aston Martin, partie dans un sur-virage, ait violemment tapé le rail, situé trop près du tronc de l’arbre pour se déformer et absorber le choc.
Bac à gravier au virage Corvette
Quelques mois après cet accident qui a entraîné la neutralisation de la course pendant près d’une heure, la décision d’éloigner ces glissières de la bordée d’arbres a donc été prise, entraînant avec elle une modification d’un mètre également de l’axe de la courbe. Les travaux ont déjà débuté dans la descente qui fait face au stade MMArena afin que tout soit rentré dans l’ordre pour la Journée Test du 1er juin où deux rangées de pneus seront ajoutées devant les rails. Sans que la longueur du circuit ne soit impactée (13,629 km), des travaux sont également engagés à l’intérieur du circuit cette fois, au niveau du virage Corvette (tracé inchangé) qui tourne le dos à la piste de karting. Profitant de la disparition des anciens stands, les organisateurs ont en effet décidé de créer un nouveau dégagement. Il est composé d’un bac à gravier long de 188 m et d’une superficie de 4700 m2 au fond duquel deux rangées de pneus seront disposées devant le muret de protection.