Sylvain Boulay (ADESS) revient en endurance

Catégorie : Auto, Course

Au milieu des Ligier, la nouvelle marque ADESS LMP3 de Sylvain Boulay a fait ses grands débuts.
Tandis que Porsche, en Espagne, Audi, à Sebring (USA), sans oublier Nissan, également aux Etats-Unis (Nolan), multiplient les essais en vue de la saison 2016 en championnat du monde, d’autres entament leur programme de développement dans la perspective du plus modeste mais non moins huppé European Le Mans Series. Sous le soleil de Barcelone où près d’une trentaine de protos et GT se sont donné rendez-vous durant deux jours, le Manceau Sylvain Boulay (50 ans) est donc à pied d’œuvre avec nouvelle LMP3, tout droit sortie des chantiers allemands de chez Addess, créé en 2012 par l’ingénieur de F1 former F1 Stéphane Chosse.
 « C’est le début d’une nouvelle aventure, avec tout le travail qui va avec », sourit Sylvain Boulay (pilote-propriétaire), « mais pour l’heure nous sommes dans la phase de déverminage. » Dix ans après sa dernière apparition aux 24 Heures du Mans (10 participations) sur une WR, renaît à l’ambition : « J’ai dû lever le pied ces dernières années pour diverses raisons, suite notamment à l’échec du projet sud-africain (prototype) sur lequel je fondais beaucoup d’espoirs…
Mai j’ai gardé la forme et la foi. Me voilà aujourd’hui de retour en endurance avec une voiture LMP3, équipée d’un moteur V8 Nissan, qui va lutter contre la meute des Ligier. »
Connu pour avoir développé la Lotus T128, ADESS propose sur le marché une voiture homologuée pour l’European Le Mans Series, l’Asian Le Mans Series, le VdeV Endurance Series et le GT Tour. « Notre proto sera préparée dans les ateliers de Paul Bizalion (CPB Sports) à Alès et elle participera aux championnats ELMS et VdeV. » Là encore, à l’image de Thomas Nicolle (BMW/GT Tour en 2015) convié aux essais à Barcelone, Sylvain Boulay devra trouver deux équipiers pour accomplir la saison en ELMS : « Avec en plus la course qui se déroulera en ouverture des 24 Heures du Mans… L’objectif cette saison étant de gagner des courses et de défendre les couleurs de la marque puisque nous seront un peu esseulés face aux nombreuses Ligier JS P3.»
A ce propos, Duqueine Engineering fait partie des équipes présentes à Barcelone, avec comme pilotes Nelson Panciatici et Aurélien Comte, pour courir en GT-Tour, sans oublier Dino Lunardi. Sur une LMP3 encore, Eric Hélary reprend du service avec Maris et Merlin.